Bandeau
Association Animath
Association pour l’animation mathématique

Animath est une association loi 1901, dont le but est de promouvoir l’activité mathématique chez des jeunes, sous toutes ses formes : ateliers, compétitions, clubs... dans les collèges, lycées et universités, tout en développant le plaisir de faire des mathématiques.

ITYM 2016 - Trois équipes françaises en Russie pour le tournoi

Suivez l’actualité des trois équipes Françaises au tournoi international ITYM

Article mis en ligne le 1er juillet 2016
dernière modification le 20 août 2016
Imprimer logo imprimer

Trois équipes de lycéens français seront à Saint-Pétersbourg du 4 au 11 juillet pour participer au International Tournament of Young Mathematicians (ITYM). Cette page sera mise à jour quotidiennement pour vous permettre de suivre leurs aventures lors de cette compétition.

La Russie et la France sont deux pays de grande tradition mathématique. Elles partagent d’ailleurs de grands noms dans la discipline, tels Mikhaïl Gromov (prix Abel 2009) ou Maxim Kontsevich (médaille Fields 1998). Mais les échanges scientifiques s’adressent aussi à un public beaucoup plus jeune.

I. Un tournoi international de mathématiques

Du 4 au 11 juillet, le Tournoi International des Jeunes Mathématiciens (ITYM), se déroule à Saint Petersbourg. C’est en quelque sorte la coupe du monde des maths par équipe, une compétition réservée aux lycéens. Créé en France en 2009, cette compétition est organisée cette année par le Laboratory for Continuous Mathematical Education de Saint Petersbourg, avec le soutien de l’Université ITMO.

Trois équipes françaises participent à la compétition. Deux équipes sont issues de région parisienne et une vient de Toulouse. Elles ont été sélectionnées par le Tournoi Français des Jeunes Mathématiciennes et Mathématiciens (TFJM). En Russie, elles affronteront des équipes venues entre autre du Brésil, d’Allemagne ou encore de Roumanie. Elles devront présenter à un jury international de chercheurs leurs travaux de recherche sur des problèmes dont personne ne connait la solution, mais aussi trouver des erreurs dans les solutions proposées par les autres pays.

Pour ces jeunes Français, les maths c’est avant tour du plaisir : "On échange, beaucoup entre nous lorsque l’on résout des problèmes." Depuis plusieurs mois, ils se retrouvent une fois par semaine pour échanger sur l’avancée de leurs travaux. Plus qu’une compétition, ce tournoi est avant tout un moyen de se confronter à d’autres cultures et à d’autres façons de penser les mathématiques.

II. Présentation des équipes

La délégation française est constituée de trois équipes. Ces équipes ont remporté le tournoi national dont la finale a eu lieu en mai à l’École polytechnique et l’ENSTA ParisTech. Chaque équipe est encadrée par deux team leaders. Les équipes seront également accompagnées par Matthieu Lequesne, ancien participant étudiant à l’École polytechnique, organisateur du tournoi français, membre du Comité International d’Organisation de l’ITYM, et Clara Ding, ancienne participante étudiante à l’université de Cambridge. Tous deux feront parti du jury international.

Équipe France 1

L’équipe France 1 regroupe des élèves de plusieurs établissements.

  • Baptiste Collet (Lycée Franco-allemand, Buc)
  • Thibault Fay de Lestrac (Lycée Saint-Louis-de-Gonzague, Paris)
  • Pierre Godfard (Lycée Français, Tokyo)
  • Arthur Leonard (Lycée Frédéric Ozanam, Lille)
  • Louis Rustenholz (Lycée Henri-Meck, Molsheim)
  • Thomas Sepulchre (Lycée FJ Talma, Brunoy)

Ils sont encadrés par Benjamin Chen, étudiant à l’université Dauphine, et Alexander Semenov, étudiant à l’ENS de Paris.

Équipe France 2

L’équipe France 2 est une équipe d’élèves de Toulouse.

  • Victor Andrei (Lycée Fermat, Toulouse)
  • Nathanaël Boutillon (Lycée Matisse, Cugnaux)
  • Lucie Dejean (Lycée Bellevue, Toulouse)
  • Pablo Destic (Lycée Bellevue, Toulouse)
  • Aurélien Saue (Lycée Bellevue, Toulouse)
  • Malou Tazzioli (Lycée Bellevue, Toulouse)

Ils sont encadrés par Arnaud Carsalade et Jean-François Soum, professeurs de mathématiques au lycée Bellevue.

Cette équipe est soutenue financièrement par l’ASE Bellevue ainsi que le Centre international de
mathématiques et d’informatique (CIMI) de Toulouse, via le Cercle Sofia Kovalevskaïa.

Équipe France 3

L’équipe France 3 est une équipe d’élèves du lycée Henri IV à Paris.

  • Solal Attias
  • Jonathan Degand
  • Bruno Le Corfec
  • Ariane Sessego
  • Maxime Sylvestre

Ils sont encadrés par Anna Song et Lucas Teyssier, étudiants à l’ENS Paris.

Cette équipe est soutenue financièrement par le lycée Henri IV, le FSE du lycée Henri IV ainsi que l’ENS Ulm.

III. Actualité du tournoi

Jeudi 30 juin

Après plusieurs semaines passées à chercher des solution aux 10 problèmes ouverts, les équipes ont envoyé les résultats de leur recherche au jury. Petit moment de répit avant de savoir quel problème va être présenté.

Vendredi 1er juillet

Les poules pour le premier tour seront les suivantes (constituées en fonction d’une version préliminaire des problèmes, envoyés au jury deux semaines plus tôt).

  • Groupe A : Belarus 1, Roumanie, France 1
  • Groupe B : Bulgarie, France 3, Allemagne 1
  • Groupe C : Belarus 2, Allemagne 2, Russie 1
  • Groupe D : France 2, Russie 2, Brésil

Après un tirage au sort en ligne, l’équipe France 1 présentera le problème 1, l’équipe France 2 présentera aussi le problème 1 et l’équipe France 3 présentera ... toujours le problème 1. Hasard du tirage. Les constitutions des groupes, problèmes présentés et jurys sont visibles sur le site officiel.

Lundi 4 juillet

Les équipes prennent l’avion pour Saint Pétersbourg. Elles arriveront toutes par le même vol depuis Paris. Ça risque de parler maths en salle d’embarquement. Espérons qu’ils ne les autres passagers ne seront pas trop effrayés.


Les équipes à l’aéroport

Après une petite frayeur offerte par AirFrance (qui nous a notifié que pour cause de surbooking tout le monde ne pourrait pas monter dans l’avion), toute la délégation française a bien décollé pour la Russie.

Pendant ce temps à Saint Petersbourg, le jury a passé la journée à lire les solutions des équipes, en discuter en comité, et surtout écrire le Quiz, l’épreuve écrite qui aura lieu demain matin. Personne n’ira dormir tant que l’énoncé pourra encore être amélioré, nombreux tours de relecture à venir ... On pourrait dire que la nuit va être longue, mais ça n’aurait pas beaucoup de sens, car en juillet à Saint Petersbourg, le soleil se couche à 23h et se lève peu après 2h. Le marathon de l’ITYM a commencé. Finalement, toutes les équipes sont arrivées à bon port, les reviews ont été envoyées, le jury international a arrêté la version finale des énoncés du Quiz vers 2h30 et a pu aller dormir un peu avant le lever du soleil (ce qui n’a pas empêché une version corrigée de circuler vers 3h30 ...).

Mardi 5 juillet

Premier jour de compétition. Ce matin, première épreuve : le Quiz. Le Quiz est une épreuve écrite par équipe : chaque équipe est seule dans une salle, sans documents. Elles ont 2 heures pour répondre à des questions liées aux problèmes du tournoi. Pour les amateurs, l’énoncé sera bientôt en ligne.


France 1


France 2


France 3


Le sac de l’ITYM (il est joli mais pas autant que celui du TFJM quand même).

Après cette épreuve préliminaire qui ne semble pas avoir déstabilisé les équipes françaises, toutes les équipes se sont réunies pour la cérémonie d’ouverture. Après un petit mot des sponsors, puis une (trop longue) présentation des initiatives de tournois nationaux en Biélorussie, Russie, France et au Brésil, deux annonces de prix spéciaux ont été faites :

  • La Biélorussie invitera une équipe lauréate à participer à son camp d’été annuel Brigantina, à l’été 2017
  • Le comité du prix Abel invite une équipe lauréate à se rendre à la très prestigieuse remise du prix Abel (Nobel des mathématiques) par le roi de Norvège, qui aura lieu en mai 2017. Le nom du récipiendaire n’est pas encore connu. Il y a deux ans, c’était une équipe françaises qui avait remporté ce prix et avait ainsi assisté à la remise du prix Abel à John Nash.


La cérémonie d’ouverture


Dierk Sleicher annonce l’invitation d’une équipe à la cérémonie de remise du prix Abel

Ensuite, les différentes équipes se sont succédées pour présenter en quelques mots leur pays d’origine (photos à l’appui). Les Biélorusses venus en tenue traditionnelle ont fait forte impression. Puis la traditionnelle photo de groupe a été prise (bientôt sur cette page, nous sommes à la poursuite du photographe pour l’avoir en scoop !). Tout cela a pris plus de temps que prévu, et ce n’est qu’à 14h30 que tout le monde a pu aller manger.



Les équipes France 2 (rouge) et France 3 (jaune) ... France 1 (bleu) est passée trop vite

La journée était loin d’être fini. En effet, la partie la plus importante restait à venir : le premier tour. De 15h à 19h, les quatre groupes ont présenté leurs solutions à un jury. Tout semble s’être bien passé puisque les notes obtenues les placent 7e, 1e et 3e du classement intermédiaire (pour France 1, 2 et 3 respectivement). Notons cependant que l’équipe France 2 a rencontré le Brésil, équipe particulièrement faible cette année, ce qui a artificiellement boosté leur score. Ceci a engendré quelques discussions du jury, retardant ainsi la suite du programme... Le tirage au sort, qui décide quels problèmes les équipes vont présenter jeudi, a commencé à 21h30. France 1 et 3 seront dans la même poule contre le Brésil et présenteront les problèmes 7 et 6, France 2 présentera le problème 6 face à la Bulgarie et Russie 1. Tous les détails sur le site de l’ITYM

Après cette journée très (trop ?) chargée, les équipes avaient besoin de décompresser un peu. France 2 a décidé de défier le Brésil sur un autre terrain : le noeud humain. Puis tout le monde est très vite rentré se coucher (sauf le jury international, qui a travaillé bien plus tard pour élaborer les jurys du tour 2, envoyer les problèmes, mettre à jour le site etc...).


Le jeu comme langage universel !

Certes, ils n’avaient pas l’air très stressés, mais quand même, ça compte. Mais pas question de fêter ça aujourd’hui, on reste studieux et on attendra la fin de la semaine.

Et aussi, l’Ambassade de France en Russie a décidé de faire un petit article sur les équipes françaises. Il est disponible ici en français mais aussi en russe pour les amateurs. On est très fiers !

Mercredi 6 juillet

Une journée un peu plus calme ce mercredi. Au programme le matin : visite des laboratoires de l’université ITMO, sponsor du tournoi. L’après-midi, les élèves travaillent en autonomie pour préparer leurs présentations du tour 2 qui a lieu le lendemain. Pour le jury : correction du Quiz (et rédaction de solutions), réunion du Comité International d’Organisation et délibération sur les problèmes qui seront présentés le lendemain.

On peut signaler que l’équipe françaises aux IMO s’est envolée pour Hong Kong ce soir. Les équipes françaises d’ITYM souhaitent bonne chance à leurs camarades.

Notons également que les résultats de l’agrégation de mathématiques sont sortis aujourd’hui avec un fait notable : le major a obtenu tous les points (400/400). Le rapport avec le tournoi : Jean Rax a participé au tout premier ITYM en 2009 ! Bravo à lui.

Jeudi 7 juillet

C’est parti pour le deuxième tour ! Nouveau passage devant un jury (mais les équipes françaises sont habituées, c’est déjà le 6e en quelques mois ...). Tout semble s’être bien passé pour nos équipes françaises. Après calcul des scores, le comité international a délibéré pour savoir quelles équipes iraient en finale. Le classement provisoire place les équipes françaises en 1e, 4e et 5e place (respectivement FR3, FR2 et FR1).


Tableau des résultats après le tour 2

France 3 et France 2 participeront donc dimanche à la Grande Finale. Ils seront donc en lice pour le premier prix, en compétition avec Russie 2 et Germany 2. France 1 participera à la petite finale contre les deux équipes biélorusses et la Bulgarie. Le tirage au sort a eu lieu et les équipes semblent satisfaites des problèmes tirés. En finale, deux des quatre problèmes n’ont encore jamais été présentés ... beaucoup de travail en perspective, mais pour l’instant c’est repos pour tout le monde.


Les trois équipes françaises (globalement de gauche à droite, FR1, FR2 et FR3)

La fin d’après-midi est censée être consacrée à des sports collectifs, mais une partie des élèves a décidé d’en profiter pour faire une petite sieste. Ce soir, une excursion nocturne dans la ville est prévue. Mais avant cela, les deux équipes allemandes et les trois équipes françaises (et aussi une partie du jury) avaient prévu d’aller ensemble regarder le match France-Allemagne en demie-finale de l’Euro. Les Français avaient heureusement pensé à acheter quelques paquets de mouchoirs pour réconforter leurs camarades.


Français et Allemands ont échangé leurs drapeaux à la fin du match


Le comité d’organisation a préféré ne pas prendre parti

Ensuite tout le monde a rejoint les quais pour assister à la levée des ponts (les ponts sur la Neva s’ouvrent la nuit pour laisser passer de gros bateaux), puis un tour de la ville en car avec commentaire était prévu, jusqu’à 3h30.

Vendredi 8 juillet

Le matin a été consacré à rattraper toutes les heures de sommeil sacrifiées ces derniers jours. L’après-midi, les équipes ont visité le célèbre musée de l’Hermitage, un des plus grands au monde. Après avoir visite les salles de bal de la cour des tsar et admiré nombre de toiles de maîtres, les élèves ont pu se promener quelques heures dans la ville avant de rentrer diner. Le soir, ils ont reçu les solutions des équipes de leur poules. C’est parti pour la préparation de la finale !


flèche Sur le web : Le site officiel de l’ITYM


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © Association Animath - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.7
Hébergeur : ENS Ulm